Accueil

Bienvenue

Bonjour, Tout d’abord, je vous souhaite la bienvenue sur ce blog, qui, j’espère, apportera aide et compréhension, sinon du div...

mardi 11 septembre 2018

Passage à vide




Après quelques semaines pénibles et longues, la rentrée est arrivée... avec tout le bordel qui va avec (papiers à remplir en grande quantité, alors qu'on est à l'ère du numérique (c'est un autre sujet), fournitures scolaires, habillage, etc ..). Autant dire que les nerfs sont mis à rude épreuve. Ajoutons à ça la fin de mes anti-douleurs qui n'agissent plus et la réduction drastique de la cigarette, et ça donne un magnifique cocktail détonnant. Sans oublier ma recherche de boulot avec les difficultés de rencontrer des recruteurs dont l'intelligence est comparable à celle d'un acarien mort.
Et ma petite chose dans tout ça ? J'imagine que c'est dur pour elle. En lieu et place du Maître posé et calme, elle se retrouve avec le mari d'il y a 20 ans : sans pitié, mauvais, hargneux, méchant, égocentrique avec un complexe de supériorité énorme et qui a envie de massacrer l'humanité. Pas terrible quoi, moi qui pensais avoir enfin passé le cap ..... chassez le naturel, il revient au galop. Tout ça pour dire que ces temps-ci, c'est vraiment pas la joie, d'où mon silence prolongé sur le blog. J'ai même eu la pensée de fermer le blog, la motivation pour le tenir à jour étant nulle avec tout ça (sans parler des statistiques du blog, qui font se demander si ça vaut le coup de se donner de la peine). Ça, ce sont les soucis "vanille" ! Bawi, si il n'y avait pas de soucis dans notre relation, ça ne serait pas drôle !
Je me suis retrouvé avec un problème toujours d'actualité : ma petite chose aimerait que je lui fasse ressentir de la peur. Ça peut paraître simple comme ça, mais c'est un mur pour lequel je n'ai pas trouvé de solutions. Même si j'y met du mien à 150%, comment faire ressentir de la peur à quelqu'un quand la personne connait les limites que je ne franchirai pas ? 
De plus, elle trouvait que je n'appuyais pas assez les impacts. Je n'ai pas eu de réel souci pour corriger ça, mais une accumulation de petits soucis comme ceux-ci finissent par peser, le contexte n'aidant pas à passer "par dessus".
Tout ça pour dire que c'est une période pas terrible, mais ça ira mieux une fois les soucis "vanille" résolus. Pour le souci dans notre relation Maître/Esclave... wait and see.


Mais tout n'a pas été aussi noir que ces derniers jours. En effet, j'ai pu investir dans du matériel réservé à la seule utilisation pour nos pratiques : couteau, bistouri de chirurgien, aiguilles médicales, etc... Ainsi que la fabrication de badines en bambou supplémentaires et d'un "fouet" à élastique épais.
Nous avons donc pu essayer les badines, le fouet et les aiguilles. Elle adore les deux premiers, et la séance de découverte des aiguilles a été plutôt soft, donc je saurai lorsque nous aurons une séance d'aiguilles plus "poussée". J'ai testé le tranchant du couteau sur le haut de sa fesse, et comme je l'avais prévu, le contact de la lame est toujours une source de plaisir pour elle. Je pense même qu'il lui sera possible d'avoir un orgasme avec le couteau au vu de ses réactions. Le bistouri sera testé pour des occasions particulières, plus tard.

Je t'aime, ma petite Esclave, au delà du raisonnable.


Ton Maître,

Fox

2 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur,

    Ahhh ces passages à vide, nous connaissons bien Maître et moi-même. La vie "vanille" comme vous dites, ou tout simplement la vie tout court. Ce n'est jamais simple et je comprends les envies de massacre ;-)

    Mais si je prends la plume aujourd'hui, c'est pour vous remercier de n'avoir pas fermé votre blog malgré vos questions. Je peux vous affirmer que vos articles sont précieux. En vous lisant, j'ai l'impression de mieux comprendre Maître (car il me dit souvent, en vous lisant, qu'il pense presque comme vous ou se pose les mêmes questions que vous) Un blog de Maître est très rare, encore plus ceux qui sont écrits avec autant de qualité que le vôtre. Alors merci pour tous ces partages.

    J'espère que cette période se terminera rapidement et que vous retrouverez à nouveau une zone plus paisible.

    Je vous présente mes respects, Monsieur. Et si vous le permettez, un doux baiser pour votre esclave,

    Respectueusement,
    Amazone

    RépondreSupprimer
  2. Oh Monsieur,

    Je rejoins amazone, rien de plus normal que ces passages à vide, nous en avons nous-mêmes régulièrement, ils sont douloureux, destructeurs mais hélas nécessaires. Et souvent sources d'un renouveau radieux, je Vous l'assure en toute humilité.

    Quant au blog, merci de ne pas l'avoir fermé, même si sa mise à jour est aléatoire, il est Votre lieu d'expression, et son utilité est certaine pour Vous, pour Votre esclave et pour Vos lecteurs. A ce propos, les statistiques ne comptent pas, pour ma part il m'a fallu du temps pour avoir des lecteurs, et encore j'ai "la chance" d'être une femme et d'attirer tout un tas de fantasmeurs mâles, ce qui évidemment ne saurait être Votre cas !

    Prenez le temps de Vous retrouver, d'explorer vos envies quand Votre vie Vous en laisse le temps et l'énergie et accepter de vivre tel que Vous êtes, tout simplement. Le reste suivra naturellement.

    Je Vous salue à genoux Monsieur et Vous souhaite tout le bien. Un baiser à Votre dana.

    Respectueusement,

    élerinna, kajira d'Elendil

    RépondreSupprimer